12 mars 2016  - Retours d'expérience
Conseil
Evaluation

3 questions à Xavier Lagrange, Projects & Programs Manager – HEC Executive Education

Quelle place occupe le digital learning dans votre activité aujourd’hui ?

Pour le moment il n’occupe pas une place prépondérante. Notre métier c’est de vendre de la formation professionnelle. Pour le moment on se concentrait sur le présentiel et on se rend bien compte que le multimodal prend de plus en plus d’ampleur et sera l’avenir de la formation de demain.

Selon moi la formation digitale va prendre de plus en plus de place. Les collaborateurs n’ont plus le temps de se former ou ont besoin de se former sur des problématiques qui leur sont propres. Pour la partie théorique la formation en ligne est la solution qui va permettre d’optimiser la partie présentielle de la formation. 

Quelle règle de répartition adopter entre formation traditionnelle et formation digitale ?

Il faut distinguer les sujets théoriques et le sujets pratiques. Notre vision, en partie, c’est de privilégier le digital learning pour les aspects théoriques, de s’en délester. Cela permet de focaliser la formation presentielle sur les aspects pratiques et opérationnels.

Quelles sont les clés pour une formation numérique réussie ?

Dans un premier temps des contenus de qualité, dans un second temps une validation des acquis et derrière une mise en pratique en présentiel de ce qui a été la partie théorique on line. La qualité c’est la qualité de vidéo, les différentes manières de présenter les contenus, les quiz.

À propos de l'auteur

Loïc Le Gac

Learning Experience Designer

Laissez un commentaire