22 mars 2016  - Digital Learning

Afrique : le e-learning contre le manque de places

Dans les pays francophones subsahariens, plusieurs organismes tel que le CHILI LAB (Computer-Human Interaction for Learning & Instruction) accompagnent les universités dans leur transition vers le digital en instaurant, notamment, des programmes de co-développement des MOOCs.

La plupart du temps, ces professionnels de l’éducation et du numérique travaillent au cas par cas. En effet, les moyens et les ressources des universités varient grandement. Toutes les infrastructures techniques nécessaires à la mise en place de plateformes performantes ne sont pas disponibles. Google a beau avoir promis de couvrir l’Afrique de WIFI, dans les faits, on en est loin.

Au Sénégal, le e-learning apparaît comme une solution au problème de place, récurrent à l’université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar. Avec le projet «un étudiant, un ordinateur», chaque étudiant pourra rester dans sa chambre et suivre ses cours en vidéo, sans avoir à se rendre sur les bancs bondés de la faculté.

Interrogé sur le site Senenews.com, Ibrahima Samba Dankoco, coordonnateur du Contrat de performance (CDP) de l’UCAD, a fait savoir vendredi 4 mars 2016 que des cours en streaming seront disponibles dès cette année.

L’enthousiasme suscité est à la hauteur de l’enjeu : ouvrir à tous l’accès aux études supérieures.

À propos de l'auteur

Loïc Le Gac

Learning Experience Designer

Laissez un commentaire