29 août 2017  - Boîte à outils
Réalisation

Knewton : Adaptive Learning made in USA

Depuis quelques années, l’adaptive learning émerge et se fait de plus en plus présent dans la formation professionnelle et la formation universitaire. Cette technologie permet aujourd’hui de répondre à un certain nombre de questions concernant la formation.

  • Comment optimiser les coûts et favoriser la réussite des étudiants
  • Comment personnaliser la formation et l’enseignement à grande échelle
  • Comment proposer les meilleurs parcours aux apprenants en fonction de leur niveau

L’adaptive learning utilise des outils variés afin d’y répondre : les big datas, l’intelligence artificielle, le “machine learning”, les neurosciences. Il existe un grand nombre d’acteurs en Europe et dans le monde qui s’investissent dans ces missions. Knewton, adaptive learning made in USA, est un des fers de lance de cette technologie sur la scène internationale. Focus sur cette plateforme nord-américaine, pionnière du secteur.

Qui est donc Knewton avec son adaptive learning ?

Knewton est une plateforme d’adaptive learning créée en 2008 par Jose Ferreira. Le fondateur est parti d’un constat simple sur l’apprentissage en observant la manière dont les apprenants assimilent les connaissances : tous les étudiants n’ont pas la même manière d’apprendre, d’assimiler le contenu pédagogique et ils ont chacun un vécu complètement différent. Partant de ces observations, il en est arrivé à la conclusion qu’il fallait modifier le système éducatif afin de répondre à l’ensemble des problématiques des élèves. En mettant en lumière les forces et les faiblesses de chaque apprenant, le parcours pourra s’adapter à chacun et ainsi optimiser son apprentissage.

Remontons un tout petit peu le temps. Knewton était au départ un logiciel de préparation aux tests universitaires en ligne pour les étudiants. Puis la décision est rapidement prise d’utiliser les données récoltées afin de proposer les meilleures options de formation aux apprenants. Très vite, ils signent des partenariats avec de grandes universités américaines afin de tester leur technologie. Après 7 années à travailler sur leur plateforme, ils décident de la proposer gratuitement en 2015 aux professeurs, étudiants et aux parents, permettant ainsi aux personnels de l’éducation de créer leurs propres parcours et les proposer à leurs étudiants (plus de 100 000 contenus différents dans 4 matières : mathématiques, histoire, science et anglais).
La plateforme Knewton adaptive learning, un des pionniers du secteur, utilise un système qui a su, au fur et à mesure du temps, prouver que la Big Data a un réel impact sur l’apprentissage

L’analyse des Datas

Les universités américaines ont vu, depuis plusieurs années, augmenter leur taux de réussite mais aussi vu baisser leur taux d’abandon des parcours proposés. Dans une autre mesure, grâce à cette technologie, il y a eu une baisse des coûts de formation par étudiant et une diminution du temps d’apprentissage. Cela a donc permis aux universités de réduire et d’optimiser leurs charges.

Mais comment Knewton voit-il l’utilisation des datas ? Là où certaines solutions d’adaptive learning n’intègrent dans leurs analyses que certaines données d’apprentissage, Knewton en intègre quelques milliers. Afin de proposer le parcours le plus adapté à l’apprenant, leur algorithme prend par exemple en compte la difficulté des cours proposés sur la plateforme, les types de média qui les composent et la structure même des cours.

L’analyse claire des datas assure aux apprenants un apprentissage optimisé en fonction de leur avancée dans la formation. L’évaluation en temps réel des apprenants permet à Knewton de proposer les bons modules en fonction des obstacles rencontrés : si un étudiant rencontre des difficultés pour répondre à certaines questions, la plateforme sera en mesure d’adapter la suite du cours instantanément.

Un autre élément d’analyse de data pris en compte par Knewton est la rétention (propriété de la mémoire qui consiste à conserver de l’information). Inclus dans l’algorithme de la plateforme, cela permet d’améliorer la manière dont les cours vont être assimilés sur la durée. Il est bien connu que moins nous sommes confrontés à un sujet plus notre mémoire a tendance à oublier une partie des connaissances qu’elle a acquises sur ce sujet. En intégrant cette notion, Knewton peut définir des parcours adaptés, revenant sur certains sujets complexes, et ainsi raviver la mémoire des apprenants afin optimiser l’apprentissage sur le long terme.

En conclusion

Knewton propose, outre-atlantique, une des solutions d’adaptive learning les plus abouties du marché. Il a su s’adapter en prenant en considération les réels besoins des apprenants, offrant à ce jour une plateforme complète, innovante et accessible à tous. Knewton a su mixer les bons ingrédients pour proposer un outil qui s’adapte au comportement de chaque utilisateur.

Nous avons en Europe, et particulièrement en France, des acteurs tout aussi performants. La plateforme d’adaptive learning de Domoscio en fait partie. Ils sont aujourd’hui leaders du marché et ont su, eux aussi, comprendre et apporter leur vision de l’utilisation des Big Datas dans le Digital Learning.

Plus récemment, la connaissance approfondie des mécanismes du cerveau grâce aux neurosciences permet à ces acteurs de mettre en oeuvre petit à petit une nouvelle mécanique d’apprentissage appelée le “neurolearning”. Il s’agira, à terme, d’adapter les formations en ligne proposées sur ces plateformes aux capacités réelles du cerveau.

À propos de l'auteur

Loïc Le Gac

Learning Experience Designer

Laissez un commentaire